Nos avancées en chiffres clés

Survolez chacun des nombres pour trouver l’information.

Plus de 5500 saisies de données, révisions, et mises-à-jour de la plateforme en ligne du catalogue raisonné de Léo Marchutz. Ceci implique la création, pour chaque œuvre, d’une fiche informatique initiale, suivie de tous les compléments ou modifications ultérieurs concernant titre, date, medium, provenance, historique des expositions, références publiées, signatures, annotations, images et œuvres associées.
355 toiles ont été documentées et cataloguées, comprenant 92 toiles d’après-guerre et 263 grands formats.
Plus de 80 références littéraires ont été mises en relation avec des œuvres particulières.
110 particuliers et organisations ont soutenu le catalogue raisonné par l’apport de généreuses contributions à notre projet : à but non lucratif et bénévole, il documente l’œuvre de Léo Marchutz.
Notre première interview exclusive, une vidéo de 30 minutes décrit la genèse et l’installation de la collection d’œuvres de grands formats exposées dans la Chapelle de Saint Marc Jaumegarde. Ce document historique informe par le témoignage émouvant du peintre François de Asis, longtemps ami et confident de Léo Marchutz.
Plus de 200 œuvres de Léo Marchutz ont été découvertes dans les musées du monde entier, notamment le Metropolitan et le MOMA à New York, le Musée de Brooklyn, le Smithsonian à Washington, l’Albertina de Vienne, le Lenbachhaus à Munich, le Musée Granet à Aix-en-Provence et l’Université Sapienza à Rome.
76 œuvres ont été identifiées dans des collections publiques ou privées.
Plus de 230 toiles ont été photographiées de façon professionnelle et numérisées à fin d’archives, comprenant notamment les œuvres fragiles peintes sur papier.
42 expositions d’œuvres ont été documentées et enregistrées en ligne.

5509

Plus de 5500 saisies de données, révisions, et mises-à-jour de la plateforme en ligne du catalogue raisonné de Léo Marchutz. Ceci implique la création, pour chaque œuvre, d’une fiche informatique initiale, suivie de tous les compléments ou modifications ultérieurs concernant titre, date, medium, provenance, historique des expositions, références publiées, signatures, annotations, images et œuvres associées.

355

355 toiles ont été documentées et cataloguées, comprenant 92 toiles d’après-guerre et 263 grands formats.

83

Plus de 80 références littéraires ont été mises en relation avec des œuvres particulières.

110

110 particuliers et organisations ont soutenu le catalogue raisonné par l’apport de généreuses contributions à notre projet : à but non lucratif et bénévole, il documente l’œuvre de Léo Marchutz.

1

Notre première interview exclusive, une vidéo de 30 minutes décrit la genèse et l’installation de la collection d’œuvres de grands formats exposées dans la Chapelle de Saint Marc Jaumegarde. Ce document historique informe par le témoignage émouvant du peintre François de Asis, longtemps ami et confident de Léo Marchutz.

215

Plus de 200 œuvres de Léo Marchutz ont été découvertes dans les musées du monde entier, notamment le Metropolitan et le MOMA à New York, le Musée de Brooklyn, le Smithsonian à Washington, l’Albertina de Vienne, le Lenbachhaus à Munich, le Musée Granet à Aix-en-Provence et l’Université Sapienza à Rome.

76

76 œuvres ont été identifiées dans des collections publiques ou privées.

233

Plus de 230 toiles ont été photographiées de façon professionnelle et numérisées à fin d’archives, comprenant notamment les œuvres fragiles peintes sur papier.

42

42 expositions d’œuvres ont été documentées et enregistrées en ligne.

LE POURQUOI ET LE COMMENT D’UN CATALOGUE RAISONNÉ

Le projet d’un catalogue raisonné de l’œuvre de Léo Marchutz a été lancé en 2019. Il s’agissait du premier effort coordonné de recherche, de localisation et de numérisation des informations concernant l’œuvre de l’artiste dans son intégralité. Mais qu’est-ce exactement qu’un catalogue raisonné ? Quels en sont les objectifs ? Quelle en sera la chronologie et la durée ? Et comment les nouvelles technologies peuvent-elles assister les procédures de documentation ?

Qu’est-ce qu’un catalogue raisonné ?

Un catalogue raisonné est la compilation méthodique et descriptive de toutes les œuvres d’un artiste, soit dans un médium en particulier (dessin, peinture, etc.), soit dans tous les médias utilisés par l’artiste.

Chaque œuvre est décrite de manière détaillée, comprenant titre et déclinaisons de titres, date, dimensions, médium, historique des propriétaires (provenance), ainsi que la liste des expositions, les références littéraires, l’état de l’œuvre, les signatures, les annotations, les images et œuvres associées.

Quel est l’objectif d’un catalogue raisonné ?

– préserver l’héritage de l’artiste pour les futures générations
– fournir les informations les plus complètes sur chaque œuvre
– devenir une référence pour les historiens d’art et les chercheurs
– servir d’outil pour les conservateurs de musées et les commissaires d’expositions.
– permettre à des amateurs d’art, à des étudiants et à des collectionneurs de se familiariser avec l’ensemble de l’œuvre de l’artiste.

A TITRE D’EXEMPLE : LES 115 ANNÉES POUR LA RÉALISATION DU CATALOGUE RAISONNÉ DE CÉZANNE

Le catalogue raisonné complet et en ligne des œuvres de Paul Cézanne a été finalisé le 19 janvier 2019. Mais on peut affirmer que l’histoire de sa réalisation a débuté plus d’un siècle auparavant, en 1904. Vous trouverez, en cliquant sur le lien ci-après, un résumé de l’histoire mettant en perspective le suivi d’un catalogue raisonné.

En savoir plus

Pommes et biscuits, Paul Cézanne, 1879-1880. 
(Musée de l’Orangerie, Paris)

Pommes et biscuits, Paul Cézanne, 1879-1880. 
(Musée de l’Orangerie, Paris)

UN OUTIL EN LIGNE

LES TECHNOLOGIES NUMÉRIQUES ASSISTENT LE PROCESSUS DE DOCUMENTATION

Un catalogue raisonné est un document organique et vivant. A la différence des catalogues imprimés, il permet une mise-à-jour continuelle et immédiate des informations. Il peut intégrer des contenus audio, vidéo et interactifs, permet le stockage d’un nombre illimité de données et d’images et offre une multitude de possibilités de recherche. De surcroît il autorise un accès contrôlé et progressif au catalogue, lorsqu’il s’agit de recherche ou d’expositions.

Pour toutes ces raisons, le projet d’un catalogue raisonné de Marchutz a privilégié l’option d’un catalogue en ligne assisté par panOpticon, un système de gestion de l’information situé dans le cloud, spécialement conçu pour la recherche de catalogues raisonnés et la préservation des données.

La plateforme en ligne de recherche se conforme aux principes de bonnes pratiques tels que recommandés par The Catalogue Raisonné Scholars Association  (L’Association des chercheurs spécialistes des catalogues raisonnés); elle utilise les Categories for the Description of Works of Art (CDWA)  (Catégories pour la Description des Objets d’Art) catégories standard pour décrire les œuvres d’art et elle pratique le Chicago Manuel of Style  (Manuel de Style de Chicago) comme modèle stylistique. Son logiciel unique facilite grandement la saisie des données en conformité avec ces rigoureuses recommandations.

panOpticon héberge les catalogues en ligne de plus de 70 artistes, notamment Paul Cézanne, Mary Cassatt, Roy Lichtenstein, Sam Francis, Joachim Torres-Garcia, Fitz-Henry Lane and John-Singer Sargent.